Scott EMERSON   1 Impasse du Labrador  75015  Paris, FRANCE  +(33) 1 40 15 62 17

email :  emerscott@aol.com

 

 

 

 

 

Scott EMERSON - REVIEWS

...had a comic field day...   New York Times

...irréstible...   Le Figaro

...epoustaflant...   Figaroscope

...brilliantly played...   The Financial Times

...chante de façon ravissante...   Le Figaro

...delightfully whimsical...   The Financial Times

 

 

 

ASSASSINS (Short North Stage)

Emerson strikes the right chords as Guiteau, the charming lunatic until you realize how deep the cracks go, he imbues some of that Chaplin pathos into his slapstick showcase
— Columbus Underground - Richard Sanford, June 3, 2018
...an outstanding cast...Scott Emerson plays Charles Guiteau ...with wild-eyed abandon. SNS puts a unique stamp on Sondheim’s ASSASSINS.
— Broadwayworld.com - Paul Batterson, June 3, 2018
...a topnotch 11-memeber ensemble...(including) Scott Emerson’s gleeful Charles Guiteau...blend consistently excellent acting, singing and design into one to the year’s most electrifying shows.
— The Columbus Dispatch - Michael Grossberg, June 1, 2018

 

WONDERFUL TOWN  (Opéra de Toulon)

...l’indiscutable succès public et critique de cette création en France de Wonderful Town...la brillante et intelligente mise en scène d’Olivier Bénézech...figures éphémères parfois mais indispensables à l’intrigue: Scott Emerson (Speedy et alli)...silhouettes rapides mais expressives et représentatives de la grande cité en bien ou mal.
— ClassiqueNews.com - Benito Pelegrin, 15 fev. 2018
...a steller cast in which every multi-tasking supporting player is a French musical theatre luminary...(including)...Scott Emerson.
— MusicalTheatreReview.com - Patrick Honoré, 03 fev. 2018
L’ensemble est frénétique... la ‘dream team’ de chanteurs, en majorité franco-américaine...réunit des artistes hauts en talents les plus diversifiés...Speedy Valenti par Scott Emerson.
— Olyrix.com - Florence Lethurgez, 31 jan. 2018
Un spectacle éblouissant...interpréter dans une entente parfaite et une parfaite union de style, nous transportent immédiatement dans un théâtre de Broadway...Scott Emerson un Speedy Valenti vif et drôle...
— GBOPERA Magazine - Jocelyne DeNicola, 01 fev. 2018

 

MY FAIR LADY  (Opéra de Tours)

Parmi le rôles complémentaries, distinguons le ténor américain Scott Emerson (Freddy, le jeune aristo qui s’entiche d’Eliza aux courses d’Ascot) : il apporte en authentique chanteur de Broadway, la touche rafraîchissante, originelle, Outre-Atlantique...
— ClassiqueNews.com - Alexandre Pham, 29 dec. 2017
...la distribution est plus qu’honorable...Scott Emerson tout à fait dans le style des comédies musicales de Broadway...
— Operette Magazine - Michel Derouard, N° 186, 30 dec. 2017

 

MIDSUMMER NIGHT'S DREAM  (Metz Opéra-Théâtre)

Une mention spéciale pour le Puck protéiforme, au jeu d’une rare fluidité de Scott Emerson.
— Resmusica.com - Pierre Degott, 12 mars 2016
Pas de Songe réussi sans d’excellents Botton et Puck: Gustavo Gibert et Scott Emerson, l’un aussi déluré que l’autre, répondent aux attentes grâce à leur sens de la comédie. à leur diction et à leur énergie.
— ConcertoNet.com - Sébastien Foucart, 4 mars 2016

 

SWEENEY TODD  (Festival d'Hardelot,  Opera de Reims)

L’inventivité de cette ‘petit version’ par l’équipe d’Olivier Bénézech mérite qu’on cite aussi le jeu de ces acteurs formidables (TOUS), surprenants, dévoués, intenses.
— Chronique de Patrick Niedo, 22 Mars 2015
Scott Emerson as Pirelli- Great voice, very appropriate for Pirelli
— Chronique de ComediesMusicales.tumblr, 29 juin 2014

INTO THE WOODS  (Théâtre du Châtelet, Paris)

…Jean-Luc Choplin, directeur du Châtelet, a rénui une distribution anglophone du haut vol…une équipe épatante.
— Diapasson - Michel Parouty, 4 avril 2014
À spectacle abouti, distribution d’excellence: celle du Châtelet brille de mille feux. Composée majoritairement de chanteurs rompus à l’opéra, elle privilégie un chant lyrique assumé, sans pour autant trahir la spécificité de la comédie musicale.
— Le Figaro - Christian Merlin, 4 avril 2014
Impeccable aussi la distribution, l’oeuvre étant une somme d’individualités sans véritable vedette. Tous sont d’une redoutable efficacité vocale et de grands acteurs capable de danser et de se plier à toutes les possibilités de la direction d’acteurs. On ne change pas une équipe qui gagne!
— Le Quotidien du Médecin - Olivier Brunel, 7 avril 2014

SUNDAY IN THE PARK WITH GEORGE  (Short North Stage)

Skillful and achingly beautiful…Sterling ensemble
— The Columbus Dispatch - Michael Grossberg, 12 Oct. 2013
It was something of a perfect storm of talent that occurred inside the Short North Stage last night.
— BroadwayWold.com - Lisa Norris, 11 Oct. 2013
GLORIOUS. Short North Stage has given Columbus a SUNDAY IN THE PARK WITH GEORGE you might call picture perfect.
— ColumbusAlive.com - Jay Weitz, 17 Oct. 2013

 

SUNDAY IN THE PARK WITH GEORGE  (Théâtre du Châtelet, Paris)

La distribution du Châtelet réunit une fois encore la crème des acteurs et chanteurs spécialistes de ce répertoire
— Le Figaro - Thierry Hillériteau, 15 avril 2013
Jusque dans les moindres rôles secondaires, la distribution est impeccable; chaque silhouette, vocalement et dramatiquement, est caractérisée avec pertinence, dans la drôlerie, l’ironie ou l’émotion.
— Diapason - Michel Parouty, 18 avril 2013
Irresistibili poi i due turisti americani di Scott Emerson ed Elisa Doughty...
— OperaClick - Daniele Galleni, 23 Apr. 2013

 

SWEENEY TODD (Gateway Playhouse, New York)  

Gateway’s Sweeney Todd: It’s bloody good
...Scott Emerson as Todd’s shaving rival round out a melodious cast.
— Newsday- Steve Parks, 30 August 2011
...a thumping good theatrical event featuring soaring voices...aided by a talented supporting cast...
— New York Times - Aileen Jacobson, 2 September 2011
The casting of this show is perfection. All major and minor characters are played by actors with great voices and astounding acting ability.
— Dans Hamptons- Roy Bradbrook, 27 August 2011

TOSCA (Opera de Massy)

Parmi les comprimerai, on notera...l’inquiétant Spoletta de Scott Emerson, qui ne déparerait pas dans Wozzeck.
— Opéra Magazine - Jacques Bonnaure, Nº47 janv. 2010
Scott Emerson incarne un Spoletta simplement parfait.
— Classiquenews.com - Nicolas Grienenberger, 20 nov. 2009
Scott Emerson livre un fantastique Spoletta autant visuellement que musicalement.
— ODB-Opéra - Anh Tuan Nguyen, 15 nov. 2009

LES MAMELLES DE TIRESIAS  (Festival Cormatin)

...Emmenés comme pour une revue de music-hall par Scott Emerson (qui campe un mari efféminé aux allures de Michel Serrault dan La Cage aux folles).
— Le Monde - Pierre Gervasoni, 8 août 2009

MIDSUMMER NIGHT'S DREAM  (Opera Nice, Opera Toulon, Opera de Caen)

Scott Emerson est parfait dans le rôle parlé de Puck
— Scenes Magazine - François Jestin, Eté 2008
...son rôle est parlé, avec la virtuose scansion shakespearienne, l’humour, le jeu d’acteur remarquable de Scott Emerson qui montre cependant sa voix de ténor capable d’imiter les amoureux, l’un baryton (!), l’autre ténor dans la scène où il doit les perdre en la forêt.
— Mercurefutur.eu - Cédric Costantino, 28 avr. 2008
Tous, en revanche, sont de talentueux comédiens, plus particulièrement Scott Emerson, excellent en Puck
— Concertonet.com - Christian Dalzon, 5 déc. 2008
le lutin Puck, rôle essentiellement parlé mais acrobatiquement tyrannique, exécuté acec éclat par un bondissant Scott Emerson
— Nice-Premium.com - JL Vannier, 28 avr. 2008

VIVA L'OPERA COMIQUE   (Opera-Comique, Paris)

à Scott Emerson reviennent les grand tubes du ténor (Postillon de Lonjumeau, Dame Blanche...) brillamment défendus par celui que sait être aussi un remarquable acteur
— Operette Magazine - Didier Roumilhac, Nº 131, 15 avr. 2004

LA GRANDE-DUCHESS DE GEROLSTEIN  (Opera National du Rhin, Stasbourg,  Opera Nice)

...et Scott Emerson, qui apparaît déguisé en...Karl Lagerfeld. (Voilà une des bonnes trouvailles de la soirée !)
— Nice-Matin - André Peuregne, 20 mars 2005
...Népomuc (brilliantly played by Scott Emerson) is a double of the new slimline Karl Lagerfeld.
— Financial Times - Francis Carlin, 22 dec. 2003
on retiendra la plus drôle: le personnage de Népomuc (Scott Emerson), responsable des cérémonies du Grand Duchhé, apparaît sous les traits de Karl Lagerfeld avec son inénarrable éventail!
— Forumopera.com - Pierre-Emmanuel Lephay, 5 déc. 2003
...Népomuc (Scott Emerson), sosi de Karl Lagerfeld entiché d’un petit accent tout à fait exquis.
— Hebdoscope - Laurent Pfaadt, 15 déc. 2003

IPHIGENIE EN TAURIDE  (Opera de Marseille,  Opera de Nantes)

...le ténor Scott Emerson...son timbre est d’une belle musicalité et le style soigné. C’est tout de même cet américain qui a le mieux articulé ce texte d’esprit classique.
— La Provence - Michel Alexandre, 23 janv. 2000
...le baryton Jean-Sébastien Bou (Oreste) et le ténor Scott Emerson (Pylade) possèdent des voix superbes et se révèlent trés à l’aise dans des emplois difficiles.
— Ouest-France - A.P.D., 26 oct. 1999
Entourés du solide … Scott Emerson (Pylade)…sont tout simplement formidables.
— Altamusica - Michel Parouty, 22 oct. 1999

L'HEURE ESPAGNOLE  (Opera-Comique, Paris)

Scott Emerson chante de façon ravissante le rôle du poète.
— Le Figaro - Pierre-Petit, 27 mai 1999
a delightfully whimsical poet, Gonzalve (Scott Emerson again)...
— The Financial Times - Nicholas Powell, 27 may 1999

LES MAMELLES DE TIRESIAS  (Opera-Comique, Paris)

Scott Emerson had a comic field day as the fecund husband in “Mamelles”...
— New York Times - David Stevens , 26 may 1999
...Avec “Les Mamelles de Tirésias” on déboule dans “Hellzapoppin”! On y rencontre, en duettistes, Laurel et Hardy. On y reconnaît Jean Harlow sous les traits de l’irrésistible Raphaël Farmann et Douglas Fairbanks dans l’époustouflant Scott Emerson qui chante le rôle du Mari.
— Figaroscope - Isabelle Garnier, 26 mai 1999
...Scott Emerson est un mari irréstible en femme involontaire.
— Le Figaro - Pierre-Petit, 27 mai 1999
Ihr brütender” Gatte war Scott Emerson, stimmlich ausgezeichnet, als Mann im Reifenkleid blendend, von hinreissender Komik...Ein Bomben-Erfolg!
— Der Neue Merker 10 - Wilhelm Guschlbauer, Nº 111 Juli 1999
Scott Emerson...quelle présence en Mari!
— Concertonet.com - Philipe Herlin, 25 mai 1999

DON GIOVANNI  (Opera-Comique, Paris)

Mozart est servi d’une manière exemplaire...Scott Emerson possède sans doute un beau style.
— Le Figaro - Pierre-Petit, 2 mars 1999

TOSCA  (Virginia Opera, USA)

Scott Emerson, who as Scarpia’s henchman, Spoletta, is a slimy stage presence with a spooky, reptilian voice. (He was cordially booed during curtain calls.)
— Richmond Times-Dispatch - Clarke Bustard, 26 March 1993
Scott Emerson as one of Scarpia’s henchmen stood out in the strong supporting cast.
— Daily Press - David Nicholson, 14 March 1993